In the heart of Paris, between wholesalers of fabrics and written press, Studiolo Gallery opened its doors at 19 rue du Sentier, on March 30, 2017.

 

Pass the entrance, the confidential and unexpected atmosphere of the place invites us to discover the felted and organic universe of the architect. The visit continues on the first floor, the cradle of the creation of the collection furniture; The studio Fabrice Ausset then binds with the universe of Studiolo. Finally, the luminous central part is reflected infinitely in the stainless steel of the Silverwing benches and the Deep Bark screen and prolongs our journey.

 

The Studiolo Gallery is dedicated to presenting and interacting the pieces of furniture of the architect and designer Fabrice Ausset with the creations of international visual artists.

 

The gallery is present at many international events in the art and design world, including the Milan weekly design, AD Interior & Collections and the Design @ Farnese in Rome.

Paris Design Week 2017

Evènement Paris Design Week 2017

Spécialement pour la Paris Design Week 2017, les caves datant du Moyen Age de la galerie Studiolo sont aménagées afin d'accueillir les sculptures architecturales et luminseuses de l'artiste anglais Nathaniel Rackowe. Son intérêt pour l'architecture, la couleur ainsi que la lumière est l'écho idéal aux propos de Fabrice Ausset.

" Nathaniel Rackowe jouit aujourd'hui d'une renommée internationale comme en témoignent les nombreuses expositions qui ont présenté son oeuvre, notamment aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, mais aussi en Chine, à Bogota, Copenhague, ou encore Bangkok. 
De par l'emploi de formes géométriques épurées et d'une gamme de couleurs restreinte, l'oeuvre de Rackowe est indéniablement minimaliste. Digne héritier des différentes tendances de l'ABC Art1 nés aux Etats Unis dans les années 1960, Rackowe se situe plus spécifiquement dans la lignée des maîtres du néon en provoquant, comme Piotr Kowalski, une prise de conscience de l'architecture par la lumière, mais aussi à l'instar de Dan Flavin en expérimentant la perception de la couleur dans l'espace.

En dématérialisant l'espace réel, la lumière produite permet de montrer l'indescriptible, une forme mémorielle, relevant de l'architecture, qui dévoile son environnement tout en le déformant. Ainsi, le spectre lumineux métamorphose la notion de cadre permettant l'interaction de l'oeuvre avec l'espace. Elle élargit son champ d'action. 

L'oeuvre de Rackowe évoque aussi le constructivisme par l'importance de la ligne et la relation de la forme à l'architecture. Le néon renvoie à l'urbanisme et sa modernité. Les matériaux employés dans la série SP, faites de tubes fluorescents et de fixations et tubes d'échafaudages assemblés, sont directement liés à la notion brute du chantier en construction. Ils forment la silhouette de l'oeuvre, la lueur émise par le néon venant troubler ses limites physiques. "

AD Collections 2017

AD Collection 2016

AD Collection 2015